Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm
Léon Gimpel (1878-1948). Illuminations de Paris, vers 1920/30. Plaque autochrome. 9 x 12 cm

La galerie Lumière des Roses a présenté lors du salon Paris-Photo en 2010 un ensemble de plaques autochromes réalisées par Léon Gimpel.

L’autochrome est le premier procédé de photographie couleur industriel mis au point par les Frères Lumière en 1905. Il s'agit d’une diapositive sur verre qui restitue la couleur grâce à un réseau trichrome de fécule de pomme de terre.

Dans les années 20, le reporter-photographe Léon Gimpel (1878-1948), correspondant du journal « L’Illustration »  (Le musée d’Orsay lui a consacré une rétrospective en 2008), réalise un reportage sur les illuminations de Paris la nuit. Une vraie performance photographique !